L'orchestre vous propose de découvrir quelques-uns de ses enregistrements et videos retraçant son activité.

Quelques enregistrements récents

Concert du 16 décembre 2014 au Palais universitaire

Concerto pour violon de Johannes Brahms
Violon : Philippe Lindecker

Suite extraite de la Veille de Noël de Nikolaï Rimski-Korsakov

Retrouvez cette vidéo et les crédits techniques sur U-TV.

Concert du 20 mai 2014

Concerto pour piano d'Alexandre Scriabine

Concert du 7 décembre 2013 au Palais universitaire

Une rencontre entre l'orchestre universitaire de Strasbourg et celui de Maastricht : L'Europe en musique - Concert double symphonique

Concert du 20 décembre 2012

Akademisches Festouvertüre de Johannes Brahms

Concerto pour piano de Edvard Grieg
Piano : Fabio Romano

Prélude à l'après-midi d'un Faune de Claude Debussy

Extrait du Lac des Cygnes de Piotr Ilyich Tchaikovski

Concert anniversaire des 50 ans

Retrouvez les enregistrements de notre concert anniversaire fêtant nos 50 ans, le 6 décembre 2011 dans l'aula du palais universitaire. Les variations Enigma ont été dirigées par différents chefs de l'orchestre ; dans l'ordre des enregistrements Erwin List pour le thème et la première variation, Christine Turellier pour les variations 4 et 5, puis Gabriel Mattei pour Nimrod, Corinna Niemeyer la 12, Iradj Sahbaï la 13 et Jean-Paul Penin le final.

Ouvertüre zu Hänsel und Gretel d'Engelbert Humperdinck

Scènes alsaciennes de Jules Massenet

Choral varié de Vincent d'Indy
Saxophone solo : Jean-Thomas Fonné
Crédit photo : Michel Barthelme

Variations Enigma d'Edward Elgar

Pomp and Circumstance d'Edward Elgar
Avec participation d'anciens musiciens de l'orchestre

Échange avec l'orchestre universitaire de Brême

Pastorale d'été d'Arthur Honegger
jouée à Brême le 9 juillet 2011.

Symphonie n°2 de Piotr Ilitch Tchaïkovski
jouée à Strasbourg le 26 juin 2011 avec l'orchestre universitaire de Brême. La première partie, constituée des deux premiers mouvement, est dirigée par Corinna Niemeyer, tandis que le deuxième est conduite par Susanne Gläß.

Haut de page